Mot de passe oublié

Actualités Rendez-vous Individuels (RDVI) : rester indépendant… l’esprit tranquille !

Rendez-vous Individuels (RDVI) : rester indépendant… l’esprit tranquille !

Les Rendez-Vous Individuels (RDVI) vous permettent de rencontrer l’un des 10 experts Angiil. Buts : faire vérifier votre compta, être conseillé ou aidé à établir votre déclaration 2035. Compris dans la cotisation Angiil, les RDVI vous donnent les moyens de rester indépendant… et serein !

Ils s’appellent Bastien, Pascale, Olivia, Nicolas ou Sylvie. En ces mois de février, mars et avril, nos 10 experts Angiil sont sur le pont. Tous mobilisés pour les Rendez-Vous Individuels (RDVI). L’un à Lille ou aux Antilles ; les autres à Lyon, Gradignan ou à la Réunion. « Personnellement, j’assurerai des RDVI à Tarbes, Nîmes, Montpellier et Avignon » commence Bastien. Particularité Angiil : à l’inverse des autres Associations de Gestion Agréés, les RDVI sont compris dans le prix de la cotisation. Et ce n’est pas négligeable…

Rendez-vous Individuels (RDVI) ? vérifier la compta…

Les RDVI reposent sur un principe simple :  1 adhérent Angiil rencontre 1 expert Angiil pendant 1 rendez-vous 100% personnalisé d’une durée de 1h. Trois modalités sont possibles :

  • en tête-à-tête, toute l’année dans nos bureaux de Toulouse-Balma et Paris
  • de janvier à décembre, en distanciel
  • mais aussi, au plus près de chez vous entre février et avril et en novembre-décembre. En ce printemps 2024, les experts Angiil se déplacent ainsi dans 28 villes de métropole et des DOM.

« L’idée est que l’adhérent qui vient en RDVI doit déjà avoir fait sa compta : c’est à dire qu’il ait déjà recopié toutes les lignes de ces relevés bancaires en les affectant soit dans les recettes, soit dans les dépenses » explique Benjamin. « Pour nos adhérents qui sont équipés d’AngiilCompta, il s’agit d’avoir affecté les écritures se situant dans le compte d’attente » continue-t-il.

Grâce aux documents amenés par l’adhérent (cf. encadré), l’expert Angiil relit alors les grandes lignes de la compta et, éventuellement, apprend à l’adhérent à réaffecter les dépenses et les recettes dans les bonnes cases. Puis vient la vérification du solde bancaire, qui s’effectue en comparant les soldes de début et de fin d’année inscrits sur les relevés bancaires du 1er janvier et du 31 décembre avec les écritures du grand livre. « Normalement, l’adhérent qui vient en RDVI doit aussi l’avoir fait. Et le résultat doit être juste » reprend Benjamin. « Mais en cas de différence, on voit ce qui ne va pas… et, de nouveau, on explique comment faire les corrections ».

Reste le fameux compte « autres frais divers ». « Il est souvent considéré comme un fourre-tout… Quand l’adhérent ne sait pas quoi faire d’une écriture, il l’inscrit dans ce compte. Il s’agit alors, souvent, de reventiler » remarque Bastien. Mais toujours en expliquant… afin que l’adhérent apprenne et gagne encore en autonomie.

… et donner des conseils ou établir la 2035

Une fois la compta relue, l’expert Angiil est alors disponible pour donner des conseils, ou, entre février et avril, pour aider à réaliser les écritures de fin d’année :

  • frais de blanchissage (tarif du pressing pour une blouse x nombre de jours travaillés)
  • frais de véhicules selon barème kilométrique ou frais réels, selon ce qu’a choisi l’adhérent
  • charges Urssaf avec ventilation de la partie non-déductible (CSG non-déductible)
  • charges Madelin, avec, là aussi, ventilation de ce qui est déductible ou non
  • frais mixtes
  • et toutes les niches supplémentaires : crédit d’impôt formation, répartition des dépenses par nature en cas de frais communs ou SCM, plafonnement des frais de repas

Une fois l’ensemble de ces opérations effectuées, l’adhérent peut lancer la réalisation de sa 2035 sur son logiciel compta et voilà ! « Nous récupérons alors leur 2035 sur notre propre logiciel, sauvegardons le grand livre et la balance. Et nous télétransmettons la 2035 aux services des impôts des entreprises dont ils dépendent » poursuit Bastien.

RDVI : pour rester indépendant… l’esprit tranquille !

« Aux RDVI, il y a les très bons élèves : tu te demandes pourquoi ils ont pris rendez-vous tellement tout est nickel ! » commente Olivia. « Mais il y a aussi le contraire : ceux qui sont perdus. Il faut alors tout expliquer, parfois deux fois, avec des mots simples qui ne sont pas des mots de comptable. Chacun son métier, c’est normal ! Mais l’envie d’apprendre est là » continue-t-elle. « Oui… l’intérêt des RDVI est qu’il est facile, dans ces conditions, d’expliquer l’erreur commise et comment ne pas la refaire » renchérit Bastien.

Pour vous, soignants libéraux, les RDVI de l’Angiil sont donc précieux. En effet, vous pouvez vous lancer dans votre compta et vos obligations fiscales… tout en sachant que vous bénéficiez d’un filet de protection. Vous pouvez donc rester indépendant et maître à 100% de votre cabinet sans aucun risque. Car vous savez que les experts Angiil sont là pour pointer l’éventuelle erreur et vous aider à la corriger.

Du côté des experts de l’Angiil, les RDVI sont tout aussi importants. « On a le feu aux oreilles à la fin de la journée, mais c’est un exercice très agréable. Les adhérents sont gentils. Ils nous racontent aussi leur quotidien. La plupart sont d’ailleurs bavards : mais peut-être parce que je le suis aussi… ! » termine Olivia. « Et puis, ça déstresse les adhérents de nous voir : ils voient que nous ne sommes pas des contrôleurs fiscaux, mais bien là pour les aider » explique Bastien.

RDVI : possible aussi en distanciel !

Restent les anecdotes… Chaque expert Angiil peut en raconter à la pelle. Comme cet adhérent venu… avec une clé USB totalement vide. Pas de compta. Pas de sauvegarde, rien. Alors évidemment, le rendez-vous a tourné court. Ou encore cette adhérente complètement paniquée : l’Urssaf et la banque lui couraient après. Elle n’avait pas fait sa compta depuis 2 ans, n’utilisait aucun logiciel et pensait que l’expert Angiil allait tout lui faire ! Enfin, à Nice, il y eut ce rendez-vous qui s’est tenu à la terrasse d’un café : la salle louée par l’Angiil n’était pas encore ouverte ! Pas simple à faire, d’autant qu’il s’agissait d’un dossier compliqué avec achat de véhicule pendant l’année, frais réels, calculs de plus-value…

Et quand ça se passe en distanciel ? « Pas de problème, c’est aussi efficace ! Le procédé Anydesk qui permet la prise en main à distance du logiciel de comptabilité après autorisation de l’adhérent est bien commode ! » conclut Olivia.

RDVI : documents indispensables à amener

  • votre compta : si elle en ligne, amenez vos identifiants pour y accéder ; si elle est sur logiciel dans votre ordi, amenez ordi et logiciel ; si elle est en format papier, amenez vos journaux papier
  • vos relevés bancaires du 1er janvier et du 31 décembre de l’année à déclarer
  • vos appels de cotisation Urssaf et Carpimko
  • vos attestations Madelin (mutuelle, assurances…).
  • votre dossier fiscal à compléter à minima jusqu’à « Vos frais mixtes et vos frais forfaitaires » (préférez la version en ligne sur votre espace privé qui vous permet d’accéder à des formules simplifiant les calculs ; sinon, version PDF en cliquant ici !).

 

À lire aussi

« Sur 10 cessions de patientèle, 2 sont encore faites sur un bout de papier… »
« Sur 10 cessions de patientèle, 2 sont encore faites sur un bout de papier… »

Départ en retraite, accident de la vie ou décision de changer de vie : les...

Nouveau dispositif d’exonération fiscale ZFRR : tout bénéfice !
Nouveau dispositif d’exonération fiscale ZFRR : tout bénéfice !

Le zonage « France Ruralités Revitalisation » est, enfin !, connu. Le nouveau dispositif d’exonération fiscale ZFRR...