Vos avantages en tant que membre de l'Angiil

Adhérer | Pourquoi adhérer
Adhérer à l’ANGIIL, c’est bénéficier d’avantages fiscaux souvent méconnus des praticiens qui démarrent une activité libérale.

Être membre vous permet de :

  • Payer moins d’impôts
    La loi de finances 2021 prévoit une majoration de 15 % des revenus professionnels des non-adhérents d’une association agréée sur les revenus 2021, 10 % sur les revenus 2022 …
  • Bénéficier d’une réduction d’impôts pour frais de tenue de comptabilité et d’adhésion
    Elle correspond à 2/3 des frais de comptabilité – dans la limite de 915 € et sous condition que les recettes réalisées n’excèdent pas 72 600 €.
  • Déduire le salaire de votre conjoint
    Le régime matrimonial permet de déduire intégralement le salaire versé au conjoint salarié du cabinet.

 

L’ANGIIL, des avantages qui font la différence. 

Utile

La mise à disposition d'outils

Pour faciliter vos démarches et vous permettre de conserver vos documents en toute sécurité, l’ANGIIL met à votre disposition des outils interactifs.

Consultez votre dossier, saisissez votre 2035 et répondez à vos ECV sur le WEBAGA, votre espace adhérent sécurisé. En un clic, transmettez-nous vos documents et inscrivez-vous à nos réunions et formations.

En partenariat avec RM Ingénierie, l’ANGIIL vous propose d’effectuer votre comptabilité en ligne.

A ne pas manquer

Réunions et RDV individuels

Pour vous accompagner au mieux dans vos démarches comptables, administratives et fiscales, l’ANGIIL vous propose des réunions d’information ainsi que des rendez-vous individuels.

Nos réunions d’information ont pour objectif de vous apporter les connaissances techniques les plus efficaces pour la tenue de votre comptabilité. Elles vous permettent de vous tenir régulièrement informé des évolutions juridiques relatives à votre profession. Ces réunions d’information peuvent être également organisées à votre demande.

Pour répondre à vos questions et vous apporter des conseils sur mesure, l’ANGIIL organise des rendez-vous individuels dans votre région ou téléphonique en nous contactant afin de convenir d’un créneau horaire..

Vous souhaitez assister à une réunion d’information ? Vous souhaitez des conseils personnalisés lors d’un rendez-vous individuel ? Contactez-nous dès à présent.

Flash info
Actes AIS infirmiers : visés par la Cour des Comptes

Dans son rapport sur les structures de soins à domicile (Ssiad, Spasad, Sesad, Samsah), la Cour des Comptes épingle la dynamique des dépenses d’actes infirmiers de soins (AIS) réalisés par les infirmiers libéraux. Ayant atteint 2,1 milliards d’euros en 2019 en France métropolitaine pour les seuls patients âgés de 75 ans et +, ces dépenses pourraient atteindre 3,4Mds€ d’ici 2030 suite au vieillissement de la population. En conséquence, la Cour préconise un « encadrement plus ferme » des AIS des infirmiers libéraux, la création de places en Ssiad dans les zones sur-dotées en infirmiers libéraux, et, surtout, la mise en place de règles permettant d’orienter les prises en charge des patients nécessitant principalement des AIS vers les seuls Ssiad sans recours aux infirmiers libéraux.

Rapport

Vers un nouveau métier de « Préventologue » ?

Olivier Véran, Ministre de la Santé, a estimé lors d’un colloque organisé par l’Ordre National Infirmier qu’il conviendrait de créer un métier de « préventologue » qui proposerait, par exemple, de « l’accompagnement thérapeutique » pour les patients atteints de maladie chronique. Cette nouvelle profession pourrait être ouverte aux infirmiers mais aussi à d’autres professionnels de santé, a-t-il indiqué sans davantage de précisions. On notera qu’Olivier Véran avait déjà évoqué cette idée en 2019 alors qu’il n’était encore que député…

KINES : OUVERTURE DES NEGO CONVENTIONNELLES

La 1ère séance de négos conventionnelles entre Assurance Maladie et les 3 syndicats représentatifs des kinés s’est déroulée ce 12 janvier 2022. L’objectif visé est la signature d’un avenant n°7 à la convention. Les négos porteront essentiellement sur 5 points : adaptation du dispositif démographique existant, télésanté, renouvellement par les kinés des prescriptions médicales d’actes de masso-kinésithérapie, révision de la NGAP et dispositif permettant de favoriser l’intervention des kinés au domicile des patients dépendants ou en situation de handicap

Vaccination antigrippale : prolongation de la campagne

Débutée le 22 octobre 2021 en ville, la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a déjà permis de vacciner près de 12 millions de personnes. Toutefois, au vu de l’intensification de la circulation des virus grippaux et de la concomitance avec la 5é vague Covid-19, la Direction Générale de la Santé a décidé de prolonger la campagne de vaccination jusqu’au 28 février 2022. Les vaccinations de personnes éligibles réalisées après le 31 janvier 2022 (date initiale de fin de campagne) seront donc prises en charge par l’Assurance Maladie.

DGS Urgent

NGAP Infirmière : un nouvel acte depuis ce 1er janvier 2022 !

Ce 1er janvier 2022, l’article 10 de la NGAP Infirmière « Surveillance et observation d’un patient à domicile » a été largement modifié par l’ajout d’un acte d’ « accompagnement à la prise médicamenteuse à domicile ». Cette dernière mesure de l’avenant n°6 (art. 5.1) destinée aux patients chroniques non-dépendants et fragiles (y compris patients avec troubles cognitifs) confie aux infirmières libérales une mission de détection et d’évaluation de la iatrogénie médicamenteuse. Ce nouvel acte se divise en 3 séances renouvelables à réaliser dans un délai de 30 jours (prise de contact AMI5,1 ; analyse des besoins et compte-rendu pour AMI4,6 chacun).

 

Avenant 6