Mot de passe oublié

Flash-infos

La HAS souhaite limiter l’accès direct aux kinés au sein des seules CPTS

Dans un avis publié en novembre, la Haute Autorité de Santé émet des limites supplémentaires à l’expérimentation de l’accès direct aux kinés au sein des CPTS prévue par l’article 3 de la loi sur l’accès aux soins de mai 2023. Ainsi, selon la HAS, cette expérimentation nécessite que les kinés qui sont candidats suivent une formation supplémentaire s’ils ont été diplômés avant 2019, mais aussi que cet accès direct soit limité aux seuls adultes et dans une limite de 8 séances par an en cas de troubles musculo-squelettiques, tandis qu’il n’y aura pas de limitation de séance en cas de symptômes d’une pathologie ostéo-articulaire ou pathologie neurologique connue et diagnostiquée au préalable par un médecin. A noter : à contrario, la HAS n’a pas émis de limites supplémentaires à l’accès direct aux kinés exerçant en maison de santé (voté dans la même loi de mai 2023)… Pour lire l’avis de la HAS, c’est ci-dessous !

Avis

À lire aussi

« Sur 10 cessions de patientèle, 2 sont encore faites sur un bout de papier… »
« Sur 10 cessions de patientèle, 2 sont encore faites sur un bout de papier… »

Départ en retraite, accident de la vie ou décision de changer de vie : les...

Nouveau dispositif d’exonération fiscale ZFRR : tout bénéfice !
Nouveau dispositif d’exonération fiscale ZFRR : tout bénéfice !

Le zonage « France Ruralités Revitalisation » est, enfin !, connu. Le nouveau dispositif d’exonération fiscale ZFRR...