Mot de passe oublié

Flash-infos

Exercice difficile de la profession d’IPA !

Existant à l’étranger depuis parfois plusieurs décennies, la pratique avancée infirmière a du mal à s’imposer en France : telle est la conclusion d’une étude menée par l’Irdes (Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé) parue en cette fin avril 2023. Ainsi, alors que les IPA suivent une formation de 2 années d’études supplémentaires, et que le Code de la Santé Publique leur reconnaît des compétences élargies, les IPA peinent toujours à développer leur exercice : en effet, pour boucler les fins de mois, beaucoup sont contraintes de continuer à travailler en parallèle dans des fonctions de coordinatrices ou en tant qu’infirmière généraliste. En cause selon l’Irdres : les files actives de patients trop faible et parfois trop complexes nécessitant des consultations longues (voire même très longue ) dont disposent les IPA. En effet, les médecins (apeurés par une perte potentielle de revenus) sont très réticents à leur adresser des patients et, dans tous les cas, préfèrent se garder les patients ne nécessitant que des consultations « faciles » peu chronophages…

Etude

À lire aussi

Remplacement infirmier libéral :  conditions… et polémiques !
Remplacement infirmier libéral : conditions… et polémiques !

Mai, juin, puis juillet et août ! Pour vous, infirmières et infirmiers libéraux, ces...

Etre conseiller technique à l’Angiil : « aider les autres soignants libéraux… »
Etre conseiller technique à l’Angiil : « aider les autres soignants libéraux… »

Infirmière libérale remplaçante, Delphine Clin est également conseillère technique au sein de l’Angiil. Une...