Actualités | Fiscalité des aides COVID des paramédicaux libéraux et des sages-femmes libérales

Fiscalité des aides COVID des paramédicaux libéraux et des sages-femmes libérales

Pour nombreux d’entre vous, la pandémie vous a amené à percevoir une aide. Nous allons voir comment la traiter fiscalement.

 

Généralité

 

Toutes les aides, primes et subventions perçues dans le cadre de votre activité professionnelle sont à déclarer sur votre déclaration des revenus 2035

Le principe est donc l’imposition, l’exonération est l’exception et doit être prévue par un texte.

 

Aides exonérées

Nature des aides

  • Fonds de solidarité : aide versée par le Trésor Public pour compenser la perte d’activité.
  • Aide exceptionnelle COVID : aide proposée par les caisses de retraite (CARPIMKO, CARCDSF,…).

 

Traitement comptable

Si perçu sur le compte professionnel : comptabiliser directement dans le compte de l’exploitant (108000) – recette personnelle.

Si perçu sur le compte personnel : ne rien faire.

 

Remarques

Ces aides sont exonérées de cotisations sociales.

Elles ne sont pas prises en compte pour les seuils des régimes micro-BNC et d’exonération de plus-values des petites entreprises

 

Aides imposables

Nature des aides

  • Autres aides régionales ou des collectivités locales.
  • Indemnités journalières CPAM (garde d’enfant, maladie Covid-19, personne vulnérable)
  • Aide CNAM (caisse nationale d’assurance maladie) pour les professionnels de santé conventionnés

Autres aides au maintien de l’activité.

 

Traitement comptable

Comptabiliser en Gains divers (708000).

Imposable sur la déclaration 2035.

 

Particularités

Indemnités journalières CPAM :

S’agissant de revenus de remplacement un traitement fiscal est à effectuer concernant la CSG non déductible et s’il y a lieu le prélèvement à la source.

Il y a également un risque de double déclaration : ne pas déclarer une deuxième fois sur la déclaration des revenus 2042.

 

Prêt garanti par l’Etat (PGE) ou autres emprunts

Le capital perçu lors de la souscription n’est pas imposable.

 

Traitement comptable

Le déblocage du prêt est à comptabiliser au compte d’emprunts (164000).

Les frais de souscription sont à comptabiliser en frais financiers (661000).

À l’aide de l’échéancier, vous comptabiliserez :

  • Le capital au compte d’emprunt (164000),
  • L’assurance au compte d’assurance (616000),
  • Les intérêts d’emprunt au compte frais financiers (661000).

 

À lire aussi

VOITURE ÉLECTRIQUE : BON PLAN OU PAS ?
VOITURE ÉLECTRIQUE : BON PLAN OU PAS ?

Marché très largement dominé par les Tesla, Zoe et E-208, le secteur de la...

Relance déclaration 1330-CVAE : fausse alerte ?
Relance déclaration 1330-CVAE : fausse alerte ?

L’administration fait des relances erronées ? Si votre chiffre d’affaires est inférieur à 152 500 €,...

Flash info
Indisponibilité exceptionnelle

En raison d’une coupure d’électricité, nous ne serons pas joignables le mardi 28 septembre de 12 h à 13 h 30.

Formation nouveaux installés

Vous souhaitez réussir votre installation en libéral !

Nous vous offrons 2 jours de formation les 7 et 8 octobre.

Plus de détails
Déclaration DS-PAMC

Vous n’avez pas encore déclaré vos revenus d’activité sur Net-Entreprises ou sur l’URSSAF ?

Vous pouvez déclarer ou rectifier votre déclaration DSPAMC jusqu’au 30/11/2021, faites le rapidement afin d’éviter la taxation d’office de vos cotisations sociales.

☎ Nous contacter
Vous avez reçu votre relevé SNIR

Ce document concerne les professionnels conventionnés. Il sert à comparer votre chiffre d’affaires avec les honoraires remboursés par les différentes caisses.
Nous vous remercions de nous le retourner en mentionnant votre nom et numéro d’adhérent.

Nos Formations

Consultez nos prochaines visio-conférences dans notre agenda.

Kit de démarrage, zoom juridique…

Agenda
Tous vos avantages adhérents

En plus de vous accompagner dans vos démarches comptables et fiscales, l’ANGIIL vous assiste dans la gestion de votre activité en vous proposant outils, formations et séminaires.

Découvrez les + d'Angiil